mouvement démocrate logo blanc
 

Communiqué de presse – Élections départementales – Les résultats du second tour dans les Hauts-de-Seine

MOUVEMENT DEMOCRATE DES HAUTS-DE-SEINE

ELECTIONS DEPARTEMENTALES 2015

Les résultats du second tour dans les Hauts-de-Seine

A l’issue du second tour des élections départementales, dimanche 29 mars, plusieurs des candidats investis ou soutenus par le Mouvement Démocrate des Hauts-de-Seine l’ont emporté.

Ainsi, à Clichy, Alice Le Moal, membre du bureau départemental des JDem 92 et candidate pour le Mouvement Démocrate est élue. Son binôme formé avec Rémi Muzeau  a réuni près de 54% des suffrages, évinçant du conseil départemental l’actuel maire de Clichy.

« Les militants du MoDem 92 sont très heureux de la victoire d’Alice le Moal à laquelle j’adresse mes plus vives félicitations. Alice appartient à  la nouvelle génération de femmes et d’hommes qui s’engagent en politique avec le Mouvement Démocrate. Elle saura incarner avec justesse au Conseil Départemental les valeurs que nous défendons » a déclaré David Lefèvre, Président du Mouvement Démocrate des Hauts-de-Seine et Adjoint au Maire de Châtillon.

David Lefèvre a également félicité pour leur élection au second tour de ce scrutin :

– Anne-Christine Bataille et Laurent Vastel (Châtillon, Fontenay-aux-Roses)

– Isabelle Debré et Jean-Didier Berger (Clamart, Vanves),

– Paul Subrini et Nathalie Pitrou (Issy-les-Moulineaux),

– Arnaud de Courson et Frédérique Collet (Levallois-Perret),

– Camille Bedin et Christian Dupuy (Nanterre – Suresnes).

« Je tiens aussi à saluer celles et ceux qui ont porté avec courage et détermination la candidature de l’union de la droite et du Centre dans laquelle s’est inscrit le Mouvement Démocrate des Hauts-de-Seine et qui n’ont malheureusement pas rencontré le succès dans les cantons de Bagneux – Bourg-la-Reine et de Montrouge – Malakoff »  a ajouté David Lefèvre avant de conclure : « Cette élection a mis en évidence l’efficacité de la stratégie de large rassemblement préconisée de longue date par François Bayrou et plus récemment par Alain Juppé. C’est une bonne chose pour l’avenir. Pour autant, nous ne devons pas nous satisfaire d’une victoire reposant en partie sur un vote protestataire. Plus que jamais, nous devons être à l’écoute de nos concitoyens, partager avec eux nos idées, nos valeurs, nos propositions pour emporter leur adhésion« .

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !