Des millions de m2 de bureau construits dans les Hauts-de-Seine : « Nous allons dans le mur », prévient Blanche Mühlmann du MoDem 92

Un constat : des millions de m2 de bureau sont construits dans le département des Hauts-de-Seine. Les communes se sont lancées dans une course folle. C’est à celle qui construira le plus. « Nous allons dans le mur« , a prévenu Blanche Mühlmann, du MoDem 92, devant le conseil municipal d’Asnières le 18 novembre dernier. La maire-adjointe démocrate intervenait sur un projet local d’aménagement du site PSA PEUGEOT CITROËN.

Extrait de son intervention :

« (..) À l’échelle de notre commune, et de celles qui nous entourent, des milliers de m2 de bureaux s’additionnent, tous à la recherche d’hypothétiques locataires. Savez-vous combien de m2 de bureaux ont été livrés ces dernières années par Asnières et par nos voisins ? 2 millions !
Pour Asnières par exemple, sur le site du Parc d’Affaires le programme prévoit 160.000 à 180.000 m2 SHON de bureaux et d’activités, sur une SHON globale d’environ 260.000 à 280.000 m2 soit 61 à 64%.
Va-t-on regarder nos bureaux vides ?
Nous allons dans le mur, si nous faisons tous la même chose.
Notre groupe MoDem s’interroge sur ce modèle qui est en train, nous le craignons d’échouer non seulement dans notre ville, mais un peu partout. Nous constatons la difficulté que nous avons à louer nos bureaux depuis des années (..). Pourquoi faire une course pour l’implantation de milliers de m2 de bureaux au détriment du mieux vivre ! Est-ce raisonnable en pleine crise économique et pleine réforme de la taxe professionnelle inachevée ? (..)
Osons ! Faisons autre chose ! Saisissons l’opportunité qui nous est offerte de réaliser un grand projet pour la ville en réponse aux besoins des asniérois. Opposons à un projet traditionnel, un projet qui requalifierait le patrimoine industriel qui a trop souvent été détruit à Asnières, comme les usines des frères Chaussons. Créons un lieu attractif pour les asniérois et les habitants des communes limitrophes sur cet emplacement stratégique, car il est situé en entrée de ville, et très bien desservi par les axes routiers et les transports en commun, et de plus en bordure de Seine, dont nous savons tous, qu’elle bénéficiera d’un projet de qualité environnemental (..) ».

La suite sur le site de Blanche Mühlmann

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire