6a01053566a4b3970b0147e1c0fa5b970b
 

Education : Samedi 22 janvier, 14h30, indignons-nous !

Appel de la Commission nationale éducation du Mouvement Démocrate et des Jeunes Démocrates

Les français ne veulent pas qu’on affaiblisse leur Ecole. Il faut au contraire bâtir une nouvelle ambition pour l’éducation.

Une journée nationale de mobilisation pour l’école, un appel lancé par 25 organisations représentatives du monde de l’éducation,…, les initiatives se développent et correspondent à une réaction saine et légitime face à des mesures gouvernementales de plus en plus catastrophiques pour les écoles de la République.

Samedi 22 janvier prochain, des enseignants, des parents d’élève et des partenaires de l’éducation vont dire leur refus de voir l’école française mise en difficulté.

La Commission nationale éducation du Mouvement Démocrate et les Jeunes Démocrates entendent dire avec tous ceux qui se préoccupent de l’avenir des générations futures à quel point le gouvernement est à coté des réalités et des nécessités éducatives de notre pays.

La situation de notre école et de notre éducation est grave; le gouvernement empire la situation.

Politique budgétaire qui paupérise notre école publique :  suppression d’emplois (16 000 postes en 2010 et 16 000 en 2011), fermetures de classes, asphyxie des réseaux d’aide aux enfants en difficultés (Rased), formation pratique des enseignants quasi inexistante, évaluations mal pensées,…, les coups successivement portés à l’école assombrissent l’avenir de l’école et, une fois de plus, la fragilisent.

La dernière étude Pisa révélait en décembre dernier les mauvais résultats de notre système éducatif. Elle disait à quel point la politique éducative menée fait apparaître des inégalités persistantes et une école qui ne parvient pas à réduire les écarts de réussite entre classes sociales défavorisées et milieux favorisés. La France est mal notée et ce sont nos enfants qui payent.

Il est urgent de s’inquiéter du nombre d’élèves ne maîtrisant pas les fondamentaux et du nombre de ceux qui sortent du système éducatif sans diplôme et sans qualification. Il est urgent de dénoncer le poids excessif des inégalités sociales qui pèsent sur les destinées scolaires. Il est urgent de dénoncer un gouvernement qui met en péril l’éducation, pilier majeur pour la réussite de notre pays.

Il est urgent d’agir pour nos élèves et nos enseignants, de mettre en oeuvre une nouvelle ambition pour nos écoles. Il est urgent de rebâtir un système d’éducation et de formation qui tienne compte de la diversité des élèves, valorise et accompagne leurs réussites, fait de la maîtrise des fondamentaux et de la lecture un objectif national, et sait faire de la créativité une ressource du succès.

Parce que, samedi, l’enjeu est aussi d’exprimer fort et clair une volonté de bâtir une école plus efficace et plus équitable nous vous donnons rendez-vous à Paris, Lyon, Marseille…

Sylvain CANET, Responsable Commission nationale éducation,

François-Xavier PENICAUD, Président Jeunes Démocrates

Point de rendez-vous Démocrates à Paris: M°Luxembourg,

samedi 22 janvier,14h15, Angle rue Soufflot, rue Victor Cousin

(Liste des rassemblements en région ici : http://www.uneecole-votreavenir.org/ )

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire