Militant distribuant un tract pour la fête de l'Europe
 

Heureuse journée de l’Europe à toutes et à tous !

Le 9 mai, l’Europe célèbre le jour de la déclaration Schuman, texte fondateur de la construction Européenne. Il s’agissait d’un plan en faveur d’une Communauté européenne unissant la production de charbon et d’acier de ses membres à l’intérieur d’un marché commun.

Robert Schuman proposait que la production franco-allemande de charbon et d’acier dans sa totalité soit mutualisée et ouverte à d’autres pays d’Europe. L’objectif étant de créer une paix durable entre la France et l’Allemagne, alors ennemis historiques. A l’époque, le charbon et l’acier étaient à la base de l’industrie de guerre.

« L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d’abord des solidarités de fait. »
— Robert Schuman, déclaration du 9 mai 1950

Ainsi la déclaration Schuman débouche sur la signature du traité de Paris le 18 avril 1951 qui entérinera cette proposition et fondra la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier dès l’année suivante, première fédération européenne.

Aujourd’hui, de nombreuses avancées ont été acquises par les citoyens européens. Pour autant la volonté de repousser les frontières est un combat de tous les jours.  Le Mouvement Démocrate place les questions européennes au cœur de son son projet politique et souhaite porter devant les Français les principes d’un nouvel élan européen, qui sera le leur, comme citoyens, une Europe accessible, compréhensible, mobilisatrice de nos énergies nationales et reconnue comme une zone de solidarité.

Nous souhaitons rappeler avec force nos propositions pour l’Union Européenne et invitons tous ceux qui se reconnaissent en elle a participer avec nous à cette construction commune.

  • Élire un président de l’Union européenne au suffrage universel qui incarne, face aux intérêts nationaux, l’intérêt supérieur de l’Union. Il coordonnera le Conseil et aura autorité sur la Commission. S’il est besoin d’une transition, il peut être élu par un Congrès des parlements de l’Europe représentant à parts égales les parlements nationaux et le parlement européen.
  • Faire respecter le pluralisme au sein de l’Europe et l’égale dignité de tous. Défendre et remettre en vigueur la méthode communautaire, comme une coopérative où l’on fait les choses ensemble, avec une Commission de plein exercice en charge de la défense de l’intérêt général européen.
  • Renforcer aux yeux des gouvernements nationaux et aux yeux des citoyens européens eux-mêmes l’importance, la légitimité des débats du Parlement européen. Il faut que le Parlement européen fasse connaître à l’opinion publique son agenda largement à l’avance.

Heureuse Journée de l’Europe à tous !

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire