pacte-civique
 

Le MoDem présent au lancement du Pacte Civique

Initié par Jean-Baptiste de Foucauld (président de Démocratie et Spiritualité, qui était parmi nous, à l’invitation de François Bayrou, lors de notre dernière université d’automne), et un collectif d’associations françaises, le Pacte Civique a été lancé les samedi et dimanche 14 et 15 mai, au Palais des Arts et des Congrès d’Issy-les-Moulineaux.

Redonner du sens à nos engagements personnels et collectifs

Ce Pacte civique se veut un appel, une approche, une démarche, pour inventer un futur désirable pour tous, en réaction aux crises, aux dérives, aux fractures dont souffrent notre société et notre démocratie. Un appel pour renouveler le vivre-ensemble et rénover la qualité démocratique.

L’objectif de ce Pacte civique est donc de redonner du sens à nos engagements personnels et collectifs, de retrouver un horizon spirituel dans les débats politiques, de communiquer un nouveau désir de démocratie.

D’un présent en crise à un futur désirable

Au départ de cette démarche, la constatation suivante:

Nous sommes de plus en plus nombreux à être:
• indignés par des inégalités croissantes, la corruption et le règne de la finance,
• conscients des limites de la nature et de l’accumulation des désirs individuels,
• inquiets de la montée de la dette, du chômage, de l’exclusion, des violences,
• choqués par la dégradation de notre démocratie,

Et, en même temps, nous sommes de plus en plus:
• décidés à résister au délabrement de nos sociétés et aux démesures de la mondialisation,
• confiants dans les capacités de chacun à progresser et à construire ensemble,
• déterminés à trouver des équilibres justes en matière sociale et écologique,
• exigeants sur la cohérence entre ce qui est dit et ce qui est fait,
• prêts à nous engager et à coopérer pour mieux vivre ensemble.

A l’arrivée de la réflexion, trois changements sont proposés, à mettre en œuvre simultanément, car ils se conditionnent mutuellement et aucun ne peut suffire à lui seul:
–  celui des engagements individuels,
– celui du mode de fonctionnement des organisations,
– celui des politiques et des institutions.

Ils se déclinent en 32 engagements, que vous pourrez retrouver sur le site du pacte civique, qui constituent un appel à ceux qui sont prêts simultanément à se transformer et à transformer la société pour inventer un futur désirable pour tous.

Les partis politiques interpellés

Les travaux du Pacte Civique vont se poursuivre jusqu’en novembre 2011 pour la mise au point d’un document plus simple que celui présenté à Issy, destiné au grand public et permettant d’interpeller les candidats aux élections de 2012.

En attendant, ce sont les partis politiques que le Pacte Civique a cherché à interpeller afin ce connaitre leurs réactions et ils avaient été conviés à se faire représenter lors de la séance de clôture du lancement du pacte.

Yann Wehrling  représentait le Modem. Pierre Méhaignerie s’est présenté tout à la fois comme centriste et UMP. Bariza Khiari, sénatrice de Paris, représentait le Parti Socialiste. Patrick Braouezec, député apparenté PC de Seine Saint-Denis représentait la gauche de gauche. Enfin, Philippe Meirieu représentait EELV. Tous les cinq ont paru approuver les propositions du pacte Civique, sans qu’on sache vraiment pour certains si c’était à titre personnel ou au nom de leur parti.

Pour conclure, une initiative à laquelle nous souhaitons de connaitre un vrai succès, en cette époque de crise, ou de crises, qui nous invite à revisiter nos certitudes.

Mais déjà de nombreuses associations ont rejoint le Pacte Civique. Parmi elles: ATD Quart Monde, Club de Budapest, Dialogues en Humanité, FONDA, pour la vie associative, Initiatives et changement, La Vie Nouvelle, Solidarités nouvelles face au chômage, Unis-Cités. Et de nombreuses personnalités. Parmi elles: Claude Alphandéry, Geneviève Ancel, Jean bastide, Gilles Berhault, Alain Caillé, Mathieu Calame, Antoine Dullin, Gilda Farell, Martin Hirsch, Pierre Karli, Frédéric pascal, Hugues Sibille, Patrick Viveret, etc.

Bernard LEON

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire